Au Pays des Humains Une Croisière sur l'Orénoque

Comment j'ai profité des installations d'un navire de luxe pour approcher les méandres du fleuve Orénoque au Vénézuela, les plages enchanteresses des Iles Grenadines, la beauté de la mangrove à Tobago, et partir à la découverte d'Humains...

Jour 3 – Orénoque -Vénézuela : République Bolivarienne du Vénézuela - Alo Presidente

Publié dans 9 Vie à bord

Tic tac Tic tac Tic tac Tic tac Tic

       

La marche rythmée d’un réveil semblait s’élever du fleuve Orénoque.

Ni Peter Pan, ni Capitaine Crochet, le Commandant Genevaz écoutait.

Ce « bruit » était celui du changement.

    

En hommage à Simon Bolivar, le Vénézuela était tout d’abord devenu la République Bolivarienne du Vénézuela.

Puis le drapeau et les armoiries avaient été changés*, enfin l’heure.

Seul dans la région, Le Président Hugo Chavez avait décidé de reculer d’une demi-heure celle de son pays.

Le Vénézuela était donc passé à GMT - 4H30.

L’explication officielle avait été de se caler ainsi sur le lever du soleil et de permettre aux élèves de profiter d’une demi-heure de soleil en plus...

Cette modification avait été diversement accueillit.

      

Certains l’ont justifiée en faisant remarquer que le Vénézuela se trouve géographiquement entre le  point de référence du fuseau GMT -4:00 (60º de longitude ouest), qui passe à l’extrême est du pays, et du fuseau GMT -5:00 (75º de longitude ouest) qui traverse, lui, le centre de la Colombie.

Très étendu, le pays se trouve effectivement géographiquement à  GMT - 4H30, heure qui a été la sienne jusqu’en 1965.

Par ailleurs, le Vénézuela n’est pas le seul pays à se distinguer ainsi, puisque la région de Darwin et Adelaide, en Australie (GMT +9:30), la Birmanie (GMT +6:30), le Sri Lanka ainsi que Calcutta, Delhi, Mumbai, en Inde (GMT +5:30), l’Afghanistan (GMT +4:30), l’Iran (GMT +3:30) et Terre-Neuve, au Canada (GMT -3:30) et le Népal (fuseau GMT +5:45) ont également cette particularité !

        

D’autres ont fait remarquer que cela intervenait après un revers politique** et que le Président lui-même semblait s’emmêler les pinceaux en tentant d’expliquer cette mesure dans son émission de télévision « Alo Presidente».

Quoi qu’il en soit, tout le monde avait dû s’adapter, vite, économiquement et humainement, et s’en accommoder.

      

Le Levant lors d’un voyage précédent s’étant trouvé fort dépourvu en accostant à Puerto Ordaz et en constatant que les prestataires n’avaient pas la même heure que le bateau... il avait été convenu de se caler sur l’heure officielle pour cette escale mais de conserver l’heure régionale pour le service sur le navire.

Seul maître à bord, le Commandant avait pris sa décision.

Hugo Chavez aussi.

     

* Les trois bandes de couleur jaune, bleue et rouge du drapeau représentent respectivement les richesses nationales, la mer séparant le pays de l’Espagne et le sang versé par le peuple durant la guerre d’indépendance

Le drapeau du Venezuela présentait jusqu’ici 7 étoiles représentant les sept provinces signataires de l’acte d’indépendance en 1811. En 2006, une huitième étoile a été ajoutée et désigne la province de Guyana, dont Simon Bolivar avait décrété le rattachement.

Le galop du cheval blanc figurant sur l’écusson national a été tourné, non plus vers la droite, mais vers la gauche, afin de symboliser l’orientation politique du gouvernement.

Un kayac, un arc et une flèche représentant les armes des indigènes ou une machette du paysan, en hommage aux racines des descendants d’origine africaine ont également été rajoutés.

** Un peu plus tôt, Hugo Chavez avait déposé un nouveau projet de réformes constitutionnelles au parlement, afin qu'il y soit discuté. Il avait en particulier proposé d'accorder au chef de l'Etat la possibilité d'être réélu sans limitation du nombre de mandats.

Ce projet, refusé par l’opposition, a finalement été adopté le 15 février 2009 par référendum.

commentaires {0} - Ajouter un commentaire
Publié à 23:00, le 19 juin 2009, Vénézuéla
Mots clefs : Simon BolivarAlo Presidenteheure

Page précédente Page suivante

Rubriques
- 1 Preface
- 2 Martinique
- 3 Tobago
- 4 Orénoque et Légendes
- 5 Orénoque Curiapo
- 6 Orénoque Puerto Ordaz
- 7 Trinidad
- 8 Grenadines
- 9 Vie à bord
- aparté
- Bêtisier
- Remerciements
- Telecharger le pdf

Accueil
Qui suis-je ?
Livre d'or
Album photos


Le blog de Laurent Brucy
Un ruban vert pour la Guyane
Le tour du monde de Cécile
L'Happyculteur
Amnesty International
Le blog de Philippe Lesné

La carte des lieux visités





Mon itinéraire
Archives
Mes amis
Derniers articles
- Préface
- Au Commencement étaient les filles
- Jour 5 - Venezuela - Présentation du Levant
- Jour 1 - Fort-de-France (Martinique) - Envie d'épices
- Jour 1 - Martinique: Accepter les bonnes choses




Newsletter

Saisissez votre adresse email